Croquis

Retranscrire le mouvement, saisir l'instant... le croquis va à l'essentiel. Crayon, fusain, peinture, stylo bille, tous les moyens sont bons. Modèle en mouvement ou paysage animé, ces dessins vite griffonnés libèrent la main pour saisir le geste. C'est l'idéal pour illustrer une action ou un comportement :

Dessiner dehors permet de faire de belles observations. Sans même avoir à faire un effort pour se dissimuler, le simple fait de ne plus se déplacer pendant quelques minutes suffit parfois à vous faire oublier. De cette façon, il m'est arrivé plusieurs fois de voir un écureuil roux fouillant les feuilles sans se soucier de moi qui peignais un paysage ou une plante. Alors que je faisais quelques aquarelles de champignons, installé sur un observatoire en hauteur, une chevrette est arrivée tranquillement pour brouter dans la clairière. C'est ainsi que j'ai pu faire toute une série de croquis de l'animal.

Les oiseaux et les animaux domestiques restent cependant ce qu'il y a de plus facile à observer pour réaliser des croquis, voici encore quelques passereaux communs, quelques canards qui se laissent nourrir par les visiteurs dans un parc, et des animaux de ferme dans un camping :

Vu depuis l'observatoire des Ponts d'Ouve, un foulque reprend un de ses petit par le bec :

5 foulque compo 1

 

Griffonner sert aussi à passer le temps lorsqu'on est contraint d'attendre en dehors de chez soi, ou encore à tester de nouveaux crayons. N'importe quel sujet peut servir de modèle :

 

Retour illustrations nature 1   Bouton accueil 1